fedora fr planet

Add your email:  Fedora Tunisia Group

 

Syndicate content Planet Fedora-Fr
Sélection de blogs autour de Fedora
Updated: 1 hour 26 min ago

Marc Bessière : XPS 13 :: Rendre le menu de Grub2 visible

Thu, 03/26/2015 - 14:01
Avec une résolution de 3200 x 1800 sur le Dell XPS 13 2015, on a bien du mal à lire le menu de Grub. J’ai donc cherché un moyen d’y voir plus clair. Tout d’abord, j’ai essayé de changer la résolution avec la commande GRUB_GFXMODE= »1600×900″ dans le fichier de configuration, mais Grub2 n’en a pas […]

Edouard Bourguignon : Configuration basique d'OpenVswitch

Thu, 03/26/2015 - 10:20

OpenVswitch est composé de plusieurs parties:

  • Une partie noyau qui gère vraiment les flux, très performante car elle s'appuie sur les mécanismes de datapath intégrés au kernel
  • Une partie utilisateur (userland) composée:
    • d'un démon de configuration, qui lit régulièrement sa base de configuration (ovsdb-server)
    • dun démon qui contrôle et gère les switchs virtuels (ovs-vswitchd)
    • d'une partie utilisateur, qui fournit les commandes systèmes (ovs-*) pour intéragir avec tout ça.

Le but de ce billet est de configurer OpenVswitch sur CentOS 7 dans un cas simple, où l'hyperviseur n'aurait qu'une seule carte réseau (au hasard, comme sur mon Proliant N54L).

Voici le schema du "câblage"/fonctionnement interne dans l'hyperviseur :

Notre switch virtuel (appelé aussi bridge) sera nommé "br0". Notre interface réseau physique "eth0" sera intégralement gérée par OpenVswitch. Elle sera donc concidérée comme un port de ce switch. Ici c'est la grande force d'OpenVswitch d'utiliser directement des trames ethernet pour les échanges. Ainsi quand le traffic sort par une carte réseau physique, c'est transparent. Cela permet de relier facilement la partie réseau virtuel au monde physique.

A noter que dans notre exemple, eth0 est relié à un switch qui ne gère aucun VLAN. Nous allons abritrairement associé l'accès à ce réseau physique au VLAN 10 au sein de notre switch virtuel. Toutes les interfaces qui seront associées à ce VLAN 10 (futures VMs par ex) pourront donc communiquer avec le réseau physique. Comme les trames sortantes sur le swtich physique ne doivent pas avoir de VLAN, il faut utiliser le terme native_untagged (contribution d'un collègue).

Installation d'OpenVswitch

Sur CentOS 7 (voire même 6), la partie noyau d'OpenVswitch fait déjà partie du noyau :

[root@hyperivseur] # modinfo openvswitch filename: /lib/modules/3.10.0-123.20.1.el7.x86_64/kernel/net/openvswitch/openvswitch.ko license: GPL description: Open vSwitch switching datapath srcversion: 1241855A733802E089FD201 depends: libcrc32c,vxlan,gre intree: Y vermagic: 3.10.0-123.20.1.el7.x86_64 SMP mod_unload modversions signer: CentOS Linux kernel signing key sig_key: 18:2E:BB:09:CD:40:C9:4C:A0:C3:CE:4E:E3:F7:1D:F5:20:B4:DA:80 sig_hashalgo: sha256

Donc rien de plus à faire à ce niveau.

Pour la partie userland afin de gérer tout ça, nous passons par le dépôt RDO, qui est la partie communautaire d'OpenStack pour RedHat. Pour installer ce dépôt RDO :

[root@hyperivseur] # yum install https://repos.fedorapeople.org/repos/openstack/openstack-juno/rdo-release-juno-1.noarch.rpm

Pour installer les outils OpenVswitch :

[root@hyperivseur] # yum install openvswitch

Voilà!

Configuration OpenVswitch

Depuis quelques version, les paquets OpenVswitch fournissent les scripts de configuration (auxquels j'ai pu apporter une modeste contribution) pour supporter les distributions RedHat&co. Il est donc possible de faire la configuration d'OpenVswitch en passant uniquement par les habituels fichiers ifcfg.

Pour rappel, ces fichiers de configuration se trouvent dans /etc/sysconfig/network-scripts/ et il est de plus conseiller de ne pas passer par NetworkManager :

[root@hyperviseur] # systemctl disable NetworkManager [root@hyperivseur] # systemctl enable network

Attention, avant de procéder, il faut s'assurer d'avoir un accès console à la machine.

Fichier de configuration ifcfg-br0 du switch virtuel br0 :

DEVICE=br0 ONBOOT=yes DEVICETYPE=ovs TYPE=OVSBridge

Fichier de configuration ifcfg-eth0 de notre interface réseau physique eth0 qui sera intégrée au br0 :

DEVICE=eth0 ONBOOT=yes DEVICETYPE=ovs TYPE=OVSIntPort OVS_BRIDGE=br0 OVS_OPTIONS="tag=10 vlan_mode=native-untagged"

Fichier de configuration ifcfg-vi0 de notre interface virtuelle vi0 qui portera l'adresse IP de notre hyperviseur (pour son exploitation) :

DEVICE=vi0 ONBOOT=yes DEVICETYPE=ovs TYPE=OVSIntPort OVS_BRIDGE=br0 OVS_OPTIONS="tag=10" IPADDR=192.168.10.101 NETMASK=255.255.255.0

Attention c'est bien vi0 qui portera notre adresse IP. Elle est "taggué" sur le VLAN 10 ce qui lui permet de sortir par notre interface eth0 aussi associée à ce VLAN 10.

Il ne reste plus qu'à activer le service OpenVswitch:

[root@hyperivseur] # systemctl enable openvswtich

Validation

Pour vérifier que la configuration est correcte et effective, il est conseillé d'effectuer un redemarrage complet (pour valider que les services sont bien activées etc, rien n'est plus efficace).

Après le rédemarrage, la comamnde suivante donnera la configuration actuelle du switch virtuel :

[root@hyperivseur] # ovs-vsctl show

En sortie devrait apparaitre notre switch br0 et ses ports, donc notre vi0 et notre eth0.

Un prochain billet expliquera comment intégrer automatiquement les VM dans ce switch virtuel.

 

Remi Collet : PHP 7.0 en Software Collection

Wed, 03/25/2015 - 18:50

Les RPM de la prochaine version majeure de PHP 7.0, sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora 20, 21, 22 et Enterprise Linux 6, 7 (RHEL, CentOS, ...) dans une nouvelle Software Collection (php70) permettant son installation en parallèle de la version système.

Comme je crois fortement au potentiel des SCL pour fournir un moyen simple d'installer plusieurs versions en parallèle, et qu'il me semble utile d'offrir cette possibilité pour PHP 5.6 afin de permettre aux développeurs de tester leur application, aux sysadmin de préparer une migration, ou simplement d'utiliser cette version pour une application spécifique, j'ai décidé de créer cette nouvelle SCL.

Installation :

yum --enablerepo=remi,remi-test install php70

A noter :

  • la SCL est totalement indépendante du système, et ne le modifie pas
  • cette SCL est dans le dépôt remi-test
  • l'installation est dans le dossier /opt/remi
  • le module pour Apache, php70-php, est disponible, mais évidement un seul mod_php peut être utiliser (il faudrait donc désactiver ou désinstaller tout autre module afin de l'utiliser, celui fournit par le paquet "php" reste prioritaire)
  • le service FPM (php70-php-fpm) est disponible, il écoute par défaut sur le port 9000, il faudrait donc adapter la configuration si vous souhaitez utiliser plusieurs services FPM en même temps.
  • la commande php70 permet d'accéder simplement à cette version, cependant l'utilisation de la commande scl reste la meilleure méthode (ou module)
  • Il s'agit pour l'instant de la version 7.0.0-dev, mais les versions alpha/beta devrait être rapidement disponibles.
  • les extensions PECL seront aussi progressivement disponibles dans la collection.
  • seulement pour  x86_64, pas de plan pour les autres architectures.

Lire aussi les autres articles concernant les SCL.

$ scl enable php70 'php -v' PHP 7.0.0-dev (cli) (built: Mar 25 2015 14:40:01) Copyright (c) 1997-2015 The PHP Group Zend Engine v3.0.0-dev, Copyright (c) 1998-2015 Zend Technologies with Zend OPcache v7.0.4-dev, Copyright (c) 1999-2015, by Zend Technologies

Comme d'habitude, vos retours sont les bienvenus, un forum dédié aux SCL est ouvert.

Fedora Paris : On me dit que c'est le printemps

Mon, 03/23/2015 - 02:44

C'est le printemps et Fedora Paris a décidé de se réunir en soirée pour fêter ça. Nous nous réunirons le mercredi 1er avril à 20h au restaurant "El Cervantes", 46, rue Daubenton dans le Vième arrondissement. Comme d'habitude, je vais vous demander de laisser un commentaire si vous venez (histoire de faciliter la réservation).... Lire On me dit que c'est le printemps

Remi Collet : PHP version 5.4.39, 5.5.23 et 5.6.7

Fri, 03/20/2015 - 13:06

Les RPM de PHP version 5.6.7 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora 21 et remi-php56 pour Fedora ≤ 20  et Enterprise Linux (RHEL, CentOS).

Les RPM de PHP version 5.5.23 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≤ 20 et dans le dépôt remi-php55 pour Enterprise Linux.

Les RPM de PHP version 5.4.39 sont disponibles dans le dépôt remi pour Enterprise Linux (RHEL, CentOS...).

Ces versions sont aussi disponibles en Software Collections.

Ces versions corrigent quelques failles de sécurité, la mise à jour est vivement recommandée.

Annonces des versions :

La version 5.4.33 était la dernière mise à jour corrigeant des bugs. La branche 5.4 est donc en maintenance de sécurité uniquement.

Installation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version et le mode d'installation.

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.6 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php56,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php56

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.5 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php55,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php55

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.4 (entreprise uniquement) :

yum --enablerepo=remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.4 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php54

Et bientôt dans les mises à jour officielles:

À noter :

  • la version EL7 est construite avec RHEL-7.0
  • la version EL6 est construite avec RHEL-6.6
  • beaucoup de nouvelles extensions sont aussi disponible, voir PECL extension RPM status page

Informations, lire :

Paquets de base (php)

Software Collections (php54/php55)

Marc Bessière : XPS 13 :: Fedora 21 installé

Wed, 03/18/2015 - 16:52
Fedora 21 est désormais installé en dual-boot EFI avec Windows 8.1 sur mon Dell XPS 13. Je n’ai pas rencontré de difficultés particulières lors de l’installation, tout se déroule normalement et extrêmement rapidement. Mais il subsiste néanmoins des problèmes : Je n’ai pas encore réussi à faire fonctionner la carte son. Il semble que seule […]

Premier Samedi : mars 2015

Wed, 03/18/2015 - 07:31
Date : samedi21 mars 2015 Horaires : de 14h00 à 18h00 Lieu : Carrefour Numérique, Cité des Sciences et de lIndustrie, Paris Pour une nouvelle installation ou pour des ajustements de votre distribution GNU/Linux Fedora, Mageia ou Ubuntu, venez nous retrouver le samedi 21 mars 2015 au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences et […]

Marc Bessière : Nouveau venu dans la famille

Fri, 03/13/2015 - 17:37
Après quelques années de bons et loyaux services, mon MacBook Air cède la place à ce superbe Dell XPS 13. Et pour l’occasion, j’ai décidé de redonner un peu de vie à ce blog que j’ai trop longtemps délaissé. Je vais donc partager avec vous mon expérience de cette machine qui ne restera pas longtemps […]

Association Borsalinux-Fr : Compte rendu de l'Assemblée Générale de Borsalinux-fr du 28 février 2015

Sun, 03/08/2015 - 21:26

Le samedi 28 février 2015 a eu lieu l'Assemblée Générale de l'association Borsalinux-fr au café des 3 arts à Paris.

Les 12 membres présents ou représentés ont approuvé le bilan moral et financier de l'année 2014.

Par la suite, un 5e Conseil d'administration a été voté et est composé de :

-Charles-Antoine Couret (Renault) - Président

-Guillaume Kulakowski (llaumgui) - Vice-président

-Nicolas Chauvet (kwizart) - Trésorier

-Alexandre Moine (nobraska) - Trésorier adjoint)

-Emmanuel Seyman (eseyman) - Secrétaire

-Aurélien Rivière (?) - Secrétaire adjoint

-Pierre-Yves Chibon (pingou)

Ce conseil a un mandat de 2 ans.

L'association a exprimé sa volonté d'essayer de trouver un projet porteur que l'excédent budgétaire permettrait de réaliser. Les membres ont également salué l'activité d'Alexandre Moine dans la participation à de nombreuses activités dont la chasse aux bugs de Fedora 21 dans les locaux de Mozilla.

Concernant les projets de l'année 2015, Nicolas Chauvet et Guillaume Kulakowski ont discuté de la possibilité de louer une ferme de compilation ARM notamment pour le projet RPMFusion. Ce projet sera discuté plus en profondeur plus tardivement pour une prise de décision du CA.

Emmanuel Seyman se chargera de la procédure d'inscription à la maison des Associations, qui a été refusée précédemment pour « dossier incomplet », pour définir le siège social de Borsalinux-fr au sein d'un lieu fixe.

La boutique est revenue sur le centre des attentions. Plusieurs fois remise en question, notamment pour les faibles revenus générés et la qualité des produits proposés, Emmanuel Seyman propose d'essayer de produire des accessoires plus robustes et originaux. Il pense que cela pourrait se faire auprès d'un constructeur basé à Boulogne-Billancourt.

Puis Charles-Antoine Couret a exprimé sa volonté de reprendre en main le marketing francophone autour de Fedora cette année et notamment relancer le magasine Muffin qui a été très apprécié par le passé. Le tout pour attirer plus d'utilisateurs et de contributeurs mais aussi de rompre des idées reçues tenaces autour de cette distribution.

Et l'association poursuivra toujours son but de soutenir l'action des ambassadeurs francophones de Fedora lors d'évènements en lien avec le projet ou le Logiciel Libre en général.

Remi Collet : PHP version 5.5.23RC1 et 5.6.7RC1

Sun, 03/08/2015 - 10:16

Nouveauté : les versions Release Candidate sont désormais disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora et Enterprise Linux (RHEL / CentOS) afin de permettre au plus grand nombre de les tester. Elles sont uniquement fournit en Software Collections, pour une installation en parallèle, solution idéale pour ce type de tests.

Les RPM de PHP version 5.6.7RC1 en SCL sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora 19-22 et Enterprise Linux.

Les RPM de PHP version 5.5.23RC1 en SCL sont disponibles dans le dépôt remi-test pour Fedora 21-22 et Enterprise Linux.

Installation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version.

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi,remi-test install php56

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi,remi-test install php55

A noter, la version 5.6.5RC1 est aussi disponible dans Fedora rawhide.

La version RC est généralement identique à la version finale (à l'exception de correctifs de sécurité).

Software Collections (php55/php56)

Premier Samedi : mars 2015

Thu, 02/26/2015 - 16:35
Date : samedi 7 mars 2015 Horaires : de 14h00 à 18h00 Lieu : Carrefour Numérique, Cité des Sciences et de lIndustrie, Paris Pour une nouvelle installation ou pour des ajustements de votre distribution GNU/Linux Fedora, Mageia ou Ubuntu, venez nous retrouver le samedi 7 mars 2015 au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences […]

Premier Samedi : février 2015

Thu, 02/26/2015 - 16:34
Date : samedi28 février 2015 Horaires : de 14h00 à 18h00 Lieu : Carrefour Numérique, Cité des Sciences et de lIndustrie, Paris Pour une nouvelle installation ou pour des ajustements de votre distribution GNU/Linux Fedora, Mageia ou Ubuntu, venez nous retrouver le samedi 28 février 2015 au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences et […]

Matthieu Saulnier : Raccordement de Seeks à Tor

Sat, 02/21/2015 - 14:36

J'ai commencé à connecter mes services au réseau de la fibre optiqueTor. Le méta-moteur de recherche Seeks qui tourne sur mon serveur est désormais joignable de bout-en-bout dans le réseau Tor. Pour y accèder il faut aller à l'adresse de mon serveur qui n'a pas changé depuis le précédent billet : d72vewh3wa4lwpaj.onion/seeks.html. Ce n'est pas la peine d'utiliser le protocole HTTPS puisque les traffics en clair ont lieu sur l'interface localhost (connexion du routeur Tor à Apache qui fait reverse proxy avec Seeks), du coup le certificat est bidon, c'est le localhost.crt auto-signé. Pour cette raison, je ne vais pas émettre de certificats pour les domaines .onion avec mon autorité de certification. Mes domaines accepteront les connexions HTTPS mais présenteront tous le même certificat (celui par défaut, le localhost.crt créé automatiquement à l'installation d'un serveur Fedora et auto-signé).

Premier Samedi : février 2015

Sat, 02/21/2015 - 10:26
Date : samedi21 février 2015 Horaires : de 14h00 à 18h00 Lieu : Carrefour Numérique, Cité des Sciences et de lIndustrie, Paris Pour une nouvelle installation ou pour des ajustements de votre distribution GNU/Linux Fedora, Mageia ou Ubuntu, venez nous retrouver le samedi 21 février 2015 au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences et […]

Remi Collet : PHP version 5.4.38, 5.5.22 et 5.6.6

Fri, 02/20/2015 - 07:31

Les RPM de PHP version 5.6.6 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora 21 et remi-php56 pour Fedora ≤ 20  et Enterprise Linux (RHEL, CentOS).

Les RPM de PHP version 5.5.22 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≤ 20 et dans le dépôt remi-php55 pour Enterprise Linux.

Les RPM de PHP version 5.4.38 sont disponibles dans le dépôt remi pour Enterprise Linux (RHEL, CentOS...).

Ces versions sont aussi disponibles en Software Collections.

Ces versions corrigent quelques failles de sécurité, la mise à jour est vivement recommandée.

Annonces des versions :

La version 5.4.33 était la dernière mise à jour corrigeant des bugs. La branche 5.4 est donc en maintenance de sécurité uniquement.

Installation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version et le mode d'installation.

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.6 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php56,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php56

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.5 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php55,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php55

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.4 (entreprise uniquement) :

yum --enablerepo=remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.4 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php54

Et bientôt dans les mises à jour officielles:

À noter :

  • la version EL7 est construite avec RHEL-7.0
  • la version EL6 est construite avec RHEL-6.6
  • beaucoup de nouvelles extensions sont aussi disponible, voir PECL extension RPM status page

Informations, lire :

Paquets de base (php)

Software Collections (php54/php55)

Remi Collet : PHP version 5.4.38, 5.5.22 et 5.6.6

Fri, 02/20/2015 - 07:31

Les RPM de PHP version 5.6.6 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora 21 et remi-php56 pour Fedora ≤ 20  et Enterprise Linux (RHEL, CentOS).

Les RPM de PHP version 5.5.22 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora ≤ 20 et dans le dépôt remi-php55 pour Enterprise Linux.

Les RPM de PHP version 5.4.38 sont disponibles dans le dépôt remi pour Enterprise Linux (RHEL, CentOS...).

Ces versions sont aussi disponibles en Software Collections.

Ces versions corrigent quelques failles de sécurité, la mise à jour est vivement recommandée.

Annonces des versions :

La version 5.4.33 était la dernière mise à jour corrigeant des bugs. La branche 5.4 est donc en maintenance de sécurité uniquement.

Installation : voir la Configuration du dépôt et choisir la version et le mode d'installation.

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.6 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php56,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.6 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php56

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.5 (le plus simple) :

yum --enablerepo=remi-php55,remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.5 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php55

Remplacement du PHP par défaut du système par la version 5.4 (entreprise uniquement) :

yum --enablerepo=remi update php\*

Installation en parallèle, en Software Collections de PHP 5.4 (x86_64 uniquement) :

yum --enablerepo=remi install php54

Et bientôt dans les mises à jour officielles:

À noter :

  • la version EL7 est construite avec RHEL-7.0
  • la version EL6 est construite avec RHEL-6.6
  • beaucoup de nouvelles extensions sont aussi disponible, voir PECL extension RPM status page

Informations, lire :

Paquets de base (php)

Software Collections (php54/php55)

Remi Collet : PHPUnit 4.5

Sat, 02/14/2015 - 09:31

Les RPM de PHPUnit version 4.5 sont disponibles dans le dépôt remi pour Fedora et Enterprise Linux (CentOS, RHEL...)

Documentation : PHPUnit 4.5 manual  et Release Announcement for PHPUnit 4.5.0 (english)

Installation :

yum --enablerepo=remi install phpunit

Merci de tester cette nouvelle version, qui devrait bientôt être disponible dans Fedora 21, Rawhide et EPEL-7 (bloqué par les revues #1192493 et #1188530).

Remarque: cet outil est un epièce essentielle de la QA PHP dans Fedora.

Patrice Kadionik : Linux Temps Réel sur ARM AT91RM9200. Séance 1 : présentation de la carte

Fri, 02/13/2015 - 17:03

Salut.

Comme je l'avais fait il y a quelques années avec la carte mini2440, je vais consacrer ce billet et les suivants à la mise en oeuvre de Linux Temps Réel Xenomai sur une ARM Eukréa AT91RM9200.

On verra les points suivants :

  • Mise en œuvre de Linux embarqué.
  • Mise en œuvre de lextension Temps Réel dur Xenomai pour Linux embarqué.
  • Mesures de temps de latence.

Xenomai est une solution Temps Réel dur sous Linux.

Je vais dans ce premier billet présenter la carte cible.

La carte cible AT91 est une carte de développement de la société bordelaise permettant de mettre en œuvre le processeur ARM9 AT91RM9200. Le processeur AT91RM9200 supporte Linux avec MMU.

Larchitecture du processeur AT91RM9200 est donnée sur les figures suivantes :


 
La carte cible possède les fonctionnalités suivantes :

  • ARM920T ARM Thumb Processor, v4T Architecture
  • 200 MIPS at 180 MHz
  • Memory Management Unit
  • 16-KByte Data Cache, 16-KByte Instruction Cache
  • In-circuit Emulator including Debug Communication Channel
  • 16K Bytes of SRAM and 128K Bytes of ROM
  • Ethernet MAC 10/100 Base-T
  • USB 2.0 Full Speed
  • Multimedia Card Interface
  • 4 Universal Synchronous/Asynchronous Receiver/Transmitters
  • Master/Slave Serial Peripheral Interface SPI
  • Two 3-channel, 16-bit Timer/Counters
  • IEEE 1149.1 JTAG Boundary Scan
  • Synchronous dynamic random access memory (SDRAM)
  • 32MB (MICRON - 128Mb x 2)
  • Flash memory
  • 8 MB (MICRON MT28F640J3)
  • Ethernet interface
  • 10-BaseT (10 Mb/s) and 100-BaseT (100 Mb/s) Ethernet Media Access Controller (MAC)
  • MICREL KS8721BL
  • 5 Universal asynchronous receiver/transmitter (UART)
  • USB host and USB device connectors
  • SD/MMC slot
  • 1 Push button : 1 reset

La carte cible possède donc :

  • 8 Mo de mémoire Flash : on y mettra le bootloader u-boot, le noyau Linux et le système de fichiers root.
  • 32 Mo de RAM SDRAM.


 
 
Le mapping mémoire externe de la carte cible est le suivant :


 
On notera que :

  • La mémoire RAM va de $2000 0000 à $21FF FFFF (Chip Select 1).
  • La mémoire Flash contenant u-boot (et éventuellement le noyau Linux et le système de fichiers root) va de $1000 0000 à $107F FFFF (Chip Select 0).


Le processeur AT91 possède une MMU (Memory Management Unit) qui protège les accès mémoire. On utilisera donc le noyau Linux standard pour processor ARM9 de type v4T.

Suite au prochain billet...

++

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4

Patrice Kadionik : Fedora 21 vs Fedora 20 : comparaison des performances pour les versions 32 bits

Wed, 02/11/2015 - 12:40

Salut.

Voici les résultats comparatifs de Fedora 21 vs Fedora 20.

Pour rappel, ma machine est équipée d'un Quad Core Intel Q6600 à 2,4 GHz avec 4 Go de RAM.

Je me suis limité au benchmark UnixBench qui fournit un indice global, ce qui me simplifiera la comparaison. La version UnixBench utilisée est la version 4.1.0.

Mon protocole de tests est le suivant :
  • Installation de Fedora 21 version 32 bits avec le noyau Fedora 3.18.5-201.fc21.i686.
  • La machine est placée en niveau 3 (init 3).
  • 10 séries de tests avec UnixBench compilé sous Fedora 21 et exécuté sous Fedora 21 (3.18.5-201.fc21.i686).
  • 10 séries de tests avec UnixBench compilé sous Fedora 20 et exécuté sous Fedora 20 (noyau Fedora 3.17.8-200.fc20.i686).
Voici les résultats obtenus : Fedora 21 version 32 bits : Série 1 : 755.5
Série 2 : 779.5
Série 3 : 766.1
Série 4 : 803.1
Série 5 : 772.9
Série 6 : 760.2
Série 7 : 751.3
Série 8 : 753.3
Série 9 : 762.4
Série 10 : 758.5

Moyenne : 766,3
Fedora 20 version 32 bits : Voici pour rappel les résultats obtenus avec Fedora 20 :
Série 1 : 765.0
Série 2 : 768.0
Série 3 : 759.4
Série 4 : 772.2
Série 5 : 770.7
Série 6 : 769.1
Série 7 : 764.5
Série 8 : 769.1
Série 9 : 767.3
Série 10 : 768.9

Moyenne : 767,4 Résultats : Pour Fedora 21, on obtient un indice moyen de 766,3 pour UnixBench.
Pour Fedora 20, j'avais obtenu un indice moyen de 767,4 pour UnixBench.


On a donc une baisse non significative de 0.1 % de Fedora 21 32 bits par rapport à Fedora 20 32 bits...
On assiste cette fois-ci à une stabilisation des performances avec cette version de Fedora comme montré sur la figure suivante :


Conclusion :
Au moment de ces tests, le noyau Fedora 21 (basé sur le noyau vanilla 3.18.5) reste stable par rapport au noyau Fedora 20 (basé sur le noyau vanilla 3.17.8).


++

Patrice Kadionik : Fedora 20 vs Fedora 19 : comparaison des performances pour les versions 32 bits

Sat, 02/07/2015 - 08:05

Salut.

Voici les résultats comparatifs de Fedora 20 vs Fedora 19.

Pour rappel, ma machine est équipée d'un Quad Core Intel Q6600 à 2,4 GHz avec 4 Go de RAM.

Je me suis limité au benchmark UnixBench qui fournit un indice global, ce qui me simplifiera la comparaison. La version UnixBench utilisée est la version 4.1.0.

Mon protocole de tests est le suivant :
  • Installation de Fedora 20 version 32 bits avec le noyau Fedora 3.17.8-200.fc20.i686+PAE.
  • La machine est placée en niveau 3 (init 3).
  • 10 séries de tests avec UnixBench compilé sous Fedora 20 et exécuté sous Fedora 20 (noyau Fedora 3.17.8-200.fc20.i686+PAE).
  • 10 séries de tests avec UnixBench compilé sous Fedora 19 et exécuté sous Fedora 19 (noyau 3.9.5-301.fc19.i686.PAE).
Voici les résultats obtenus : Fedora 20 version 32 bits : Série 1 : 765.0
Série 2 : 768.0
Série 3 : 759.4
Série 4 : 772.2
Série 5 : 770.7
Série 6 : 769.1
Série 7 : 764.5
Série 8 : 769.1
Série 9 : 767.3
Série 10 : 768.9

Moyenne : 767,4
Fedora 19 version 32 bits : Voici pour rappel les résultats obtenus avec Fedora 19 :
Série 1 : 723.9
Série 2 : 724.7
Série 3 : 729.0
Série 4 : 730.4
Série 5 : 730.3
Série 6 : 726.3
Série 7 : 743.7
Série 8 : 732.0
Série 9 : 732.3
Série 10 : 740.4

Moyenne : 731,3
Résultats : Pour Fedora 20, on obtient un indice moyen de 767,4 pour UnixBench.
Pour Fedora 19, j'avais obtenu un indice moyen de 731,3 pour UnixBench.


On a donc une augmentation moyenne de près de 4.9 % de Fedora 20 32 bits par rapport à Fedora 19 32 bits...
On assiste cette fois-ci à une augmentation des performances avec cette version de Fedora comme montré sur la figure suivante :


Conclusion :
Au moment de ces tests, le noyau Fedora 20 (basé sur le noyau vanilla 3.17.8) propose une hausse de 4.9 % par rapport au noyau Fedora 19 (basé sur le noyau vanilla 3.9.5), ce qui le ramène au niveau de Fedora 7, premier noyau Fedora que j'avais testé.


++